Nouvelles acquisitions IRHT (hiver-printemps-été 2018) : Catalogues d’exposition

Quelques nouvelles acquisitions, disponibles à la section de codicologie, histoire des bibliothèques et d’héraldique de l’IRHT, 40, avenue d’Iéna (septembre 2018) :

Expo 1147 :
La contribution irlandaise à la « Renaissance carolingienne ». Exposition du 17 septembre au 27 novembre 2016, Bibliothèque Suzanne-Martinet, Laon, Laon, 2016

  • Petit catalogue d’exposition (p. 50 p.) illustré avec des notices d’une vingtaine de manuscrits du haut Moyen-Âge de la Bibliothèque municipale de Laon et quelques autres textes sur les manuscrits irlandais.

Expo 1148 :
Dominicains 1216-1516. Lumières médiévales, de la prédication aux Cathares à la défence des Indiens. Exposition, Eglise des Dominicains de Colmar, 4 juin – 11 septembre 2016                   Strasbourg, 2016

  • Catalogue d’exposition (180 p.) illustré avec une grande variété d’objets décrits dont un grand nombre de manuscrits médiévaux.

Expo 1149 :
Florence Calame-Levert, Maxence Hermant, Gennaro Toscano (dir.), Une Renaissance en Normandie. Le Cardinal Georges d’Amboise, bibliophile et Mécène (Catalogue de l’exposition présentée au musée d’Art, Histoire et Archéologie d’Evreux du 8 juillet au 22 octobre 2017), Montreuil : Gourcuff Gradenigo, 2017

  • Beau catalogue (288 p.) illustré sur ce grand bibliophile de la Renaissance et ses collections. Le volume fait la part belle à l’histoire de la bibliothèque et des manuscrits. En annexe sont édités des extraits de la comptabilité relatifs aux manuscrits (1495-1503) et des éditions des trois inventaires dressés au château de Gaillon, celui de 1503/1504 (58 livres), celui de 1508-1510 (214 livres) et celui de 1550 (191 livres), avec une concordance et des identifications. Contenu du volume :
  • LE CARDINAL, HOMME D’EGLISE, HOMME D’ETAT
  • Mathieu Deldicque, « Entre Normandie et Italie : Georges d’Amboise, cardinal et commanditaire », p. 15
  • UNE FAMILLE ET UN CERCLE DE BIBLIOPHILES
  • Mathieu Deldicque, « Les livres de Louis Ier d’Amboise, évêque d’Albi », p. 37
  • Maxence Hermant, « Jean Ier d’Amboise, évêque de Langres », p. 44
  • Florence Calame-Levert & Maxence Hermant, « Raoul de Fou, évêque bâtisseur et bibliophile », p. 46
  • LE CHÂTEAU DE GAILLON, UN CHANTIER DE LA RENAISSANCE
  • Thibaut Noyelle, « Entre flamboyant et Renaissance. Les chantiers du cardinal », p. 63
  • Sophie Caron, De la Toscane à la Normandie. Les ateliers de sculpteurs sur le chantier de Gaillon », p. 71
  • Vincent Delieuvin, « Andrea Solario en Normandie », p. 95
  • Caroline Vrand, « Georges d’Amboise collectionneur. Les peintures italiennes », p. 105
  • LE BIBLIOPHILE
  • Marie-Pierre Laffitte, « Les librairies de Georges d’Amboise », p. 117
  • Maxence Hermant, « Les débuts de la bibliothèque italienne du cardinal d’Amboise ? Dons et acquisitions », p. 119
  • Emanuele Cutinelli-Rendina, « Georges d’Amboise et la Seigneurie de Florence », p. 131
  • Gennaro Toscano, « De Naples à Gaillon. Les manuscrits de la librairie des rois d’Aragon acquis par le cardinal d’Amboise », p. 139
  • Maxence Hermant, « « Couvert de cuyr rouge a ouvraige doré ». Un ensemble exceptionnel de reliures de la Renaissance », p. 191
  • Maxence Hermant, « La bibliothèque française du cardinal d’Amboise », p. 203
  • GAILLON APRES LE CARDINAL
  • Maxence Hermant, « Ls bibliothèques après la mort du cardinal. Enrichissements et dispertions », p. 231
  • Florence Calame-Levert, « Le château de Gaillon après le cardinal d’Amboise. Magnificence, désastre et renaissance », p. 245
  • Guillaume Frantzwa, « Achille Deville ou la Renaissance de Gaillon par les archives », p. 257
  • ANNEXES
  • Maxence Hermant, « Edition des comptes de Georges d’Amboise relatifs aux manuscrits », p. 262
  • Marie-Pierre Laffitte, « Edition des inventaires de Gaillon », p. 264
  • « Bibliographie », p. 275

Expo 1150 :
Christine Sciacca, Illuminating Women in the Medieval World, Los Angeles : Getty Publications, 2017

  • Petit catalogue (110 p.) illustré avec une centaine de notices de miniatures de manuscrits médiévaux qui ont pour sujet des femmes.

Expo 1151 :
Attilio Bartoli Langeli & Maria Alessandra Panzanelli Fratoni (dir.), L’invenzione della biblioteca. Prospero Podiani, Perugia e l’Augusta. Catalogo della mostra, Perugia, 9 novembre – 18 dicembre 2016, Perugia : Deputazione di Storia Patria per l’Umbria, 2016

  • Catalogue d’exposition sur la figure intéressante de Prospero Podiani (v.1535-1615) et surtout sur sa bibliothèque. Contenu :
  • Sezione prima
  • Vita e opere di Prospero Podiani, p. 13
  • Una biografia in 16°, p. 15
  • 1: Podiani com’era, p. 17
  • 2: I luoghi di Prospero, p. 21
  • 3: Perché i libri e perché tanti libri: una vocazione civile, p. 25
  • 4: Un “cittadino di repubblica”, p. 31
  • 5: Una biblioteca per la città: la donazione del 1582, p. 39
  • 6: La prima sede: il “Museo” nel Palazzo, p. 45
  • 7: I dolori del vecchio Podiani, p. 51
  • 8: L’ultima volontà, p. 61
  • 9: La Biblioteca Augusta, finalmente, p. 67
  • Note, p. 69
  • Sezione seconda
  • I libri di Prospero. Ovv ero: la Biblioteca Podiani, p. 71
  • Le ragioni di un’esposizione, p. 75
  • Costruire la biblioteca: i “ferri del mestiere” di Podiani, p. 77
  • Quanti? I numeri dell’Augusta, p. 87
  • L’ordinamento delle raccolte: Podiani e Mariottelli, p. 95
  • I segni di Prospero nei libri, p. 101
  • A caccia di manoscritti, p. 113
  • Gli Incunaboli, p. 119
  • I libri proibiti, i. Dati e metodo di descrizione, p. 123
  • I libri proibiti, ii. «… come in un luogo apartato et sequestrato… i libri di tutti quei perversi heretici…», p. 128
  • La Biblioteca in mostra: premessa al catalogo, p. 135
  • Il Numero, ovvero le discipline matematiche, p. 136
  • La Voce (Logos), ovvero le discipline della parola e del discorso, p. 140
  • Il Moto, ovvero le discipline naturali, p. 148
  • La Quiete, ovvero le discipline contemplative, p. 152
  • I Miscellanei, p. 156
  • Sezione terza
  • Perugia nel Cinquecento: una città di cultura, p. 161
  • Di fronte alla ‘Guerra del Sale’, p. 163
  • I luoghi della cultura: le Accademie letterarie, p. 169
  • I luoghi della cultura: le istituzioni, p. 177
  • Note, p. 185

Expo 1152 :
Bryan  C.  Keene &  Alexandra  Kaczenski, Sacred Landscapes. Nature in Renaissance Manuscripts, The J. Paul Getty Museum-Getty Publications, Los Angeles 2017

  • Petit lire illustré (110 p.) publié à l’occasion de l’exposition tenue au John P. Getty Museum du 10 octobre 2017 au 14 janvier 2018. Contenu :
  • Introduction
  • I: Elements and Symbols of the Natural World
  • II: Gardens and the Cultivated Earth
  • III: Wilderness and the Land beyond the City
  • Epilogue

Expo 1153 :
Mathieu Deldicque, Etre mécène à l’aube de la Renaissance – L’amiral Louis Malet de Graville (Exposition à Abbaye de Graville, du 21 juin au 18 septembre 2017), Gand : Snoeck Editions, 2017

  • Catalogue d’exposition (96 p.) présentant 29 notices (dont une série de quelques beaux manuscrits enluminés) en trois grands chapîtres. Contenu :
  • Elisabeth Leprêtre, « Avant-propos », p. 8
  • Mathieu Deldique, « L’amiral Louis Malet de Graville : le grand officier et le seigneur », p. 18
  • Mathieu Deldique, « La commande artistique de l’amiral de Graville : les splendeurs de l’aube de la Renaissance », p. 34
  • Emmanuelle Riand, « Les collections des XVe et XVIe siècles conservées à l’Abbaye de Graville et en Normandie : florilège », p. 72
  • « Elements bibliographiques », p. 94

Expo 1154 :
Emmanuel Starcky,  Marc Desti,‎ Vincent Haegele, et al., Secrets de bibliothèques : Les souverains et leurs livres à Compiègne, Paris : Réunion des musées nationaux, 2017

  • Catalogue (160 p. de l’exposition « Secrets de bibliothèques, des souverains, leurs hôtes et leurs livres à Compiègne », tenu à Compiègne du 6 octobre 2017 au 8 janvier 2018. Contenu :
  • Introduction : Les bibliothèques et le pouvoir de l’esprit, p. 11
  • La bibliothèque médiévale et Saint-Corneille
  • De la collégiale au monastère. Saint-Corneille de Compiègne aux IXe-XIIIe siècles, p. 15
  • De l’âge d’or à l’endormissement. Le sort contrarié des collections à l’époque médiévale, p. 19
  • L’écho glorieux de siècles passés. Les bibliothèques de Compiègne avant la Révolution, p. 23
  • Les bibliothèques de Louis XV et Louis XVI
  • Les bibliothèques de Louis XV et Louis XVI
  • La bibliothèque de Louis XV à Compiègne, p. 40
  • La bibliothèque de Louis XVI à Compiègne, p. 50
  • La bibliothèque de Napoléon Ier à Compiègne et les autres bibliothèques impériales
  • Napoléon et les livres. Une affaire de pouvoir et de passion, p. 66
  • Sous le signe de Minerve et d’Apollon. Les bibliothèques des palais de la Couronne sous l’Empire, p. 70
  • La bibliothèque de Napoléon Ier à Compiègne, p. 76
  • Les bibliothèques de la Restauration à Napoléon III
  • Les Bibliothèques de palais de la Restauration à la Monarchie de Juillet, p. 115
  • La bibliothèque du cabinet de travail de Napoléon III, p. 128
  • La bibliothèque des invités, p. 138
  • Annexes
  • Liste des cachets, p. 156
  • Bibliothécaires du palais impérial de Compiègne, p. 157
  • Lexique, p. 157
  • Bibliographie générale, p. 158

Expo 1155 :
Cécile Scailliérez (dir.), François Ier et l’art des Pays-Bas. Catalogue de l’exposition présentée au musée du Louvre du 18 octobre 2017 au 15 janvier 2018, Paris, 2017

  • Monumental catalogue d’exposition (480 p.) contenant quelques manuscrits, notamment dans le deuxième chapître. Contenu :
  • Permanence du courant flamand en France
  • Frédéric Elsig, « La persistence des traditions locales : le cas de Gauthier de Campes », p. 14 (cat. 1 à 4)
  • La vague du maniérisme leydo-anversois en France autour de 1520
  • Cécile Scailliérez, « Un courant maniériste venu du Nord. Le rayonnement de Jan de Beer et de la culture leydo-anversoise », p. 32 (cat 5 à 31 (le Maître d’Amiens et la Picardie) ; cat. 32 à 40 (Godefroy le Batave et le Maître du Carcer d’Amour) ; cat. 41 à 67 (Noël Bellemare : manuscrits enluminés, peintures, vitraux, tapisseries))
  • La part nordique du portrait en France sous François Ier
  • Cécile Scailliérez, « Le portrait ‘français’ sous François Ier», p. 194 (cat. 68 à 116)
  • Les achats de François Ier aux Pays-Bas et l’invitation de Joos van Cleve
  • Cécile Scailliérez, « Les tableaux nordiques de François Ier», 290 (cat. 117 et 118)
  • Michèle Bimbenet-Privat, « Orfèvrerie et politique : le cas de Vezeler », p. 298 (cat. 119)
  • Jean Vittet, « Les tapisseries ‘nordiques’ de François Ier», p. 310 (cat. 120 à 125)
  • Artistes des Pays-Bas du Nord en Champagne et en Bourgogne
  • Cécile Scailliérez, « Un courant hollandais », p. 336 (cat. 126 à 144)
  • Flamands sur le chantier cosmopolite de Fontainebleau
  • Catherine Jenkins, « Le paysage néerlandais dans la gravure de l’école de Fontainebleau », p. 390 (cat. 145, 161)
  • Épilogue
  • 162 et 163

Expo 1156 :
Evelien Hauwaerts, Evelien de Wilde, Ludo Vandamme (dir.), Colard Mansion. Incunabula, Prints and Manuscripts in Medieval Bruges (Catalogue of the exhibition « Haute Lecture by Colard Mansion. Innovating Text and Image in Medieval Bruges », Bruges, Groeningemuseum, 1 March – 3 June 2018), Bruges/Gand : Snoeck, 2018

  • Beau catalogue (250 p.) d’une exposition qui a eu lieu à Bruges en mars-juin 2018. Contenu :
  • Evelien de Wilde, Evelien Hauwaerts and Ludo Vandamme, “Introduction”, p. 11
  • I : Ludo Vandamme, “Colard Mansion: a Biography without Beginning or End”, p. 11
  • II : Peter Stabel, “A Vulnerable Knowledge Economy: Printers and the Urban Economy of Fifteenth-Century Bruges”, p. 35
  • III : Paul Trio, “Colard Mansion and the Bruges Guild of Book Producers and Merchants (1457/58-1484)”, p. 43
  • IV : Renaud Adam, “Printing Books in Bruges in the Fifteenth Century”, p. 53
  • V : Lotte Hellinga, “William Caxton and Colard Mansion”, p. 63
  • VI : Nathalie Coilly, “Mansion’s Incunables”, p. 73
  • VII : Evelien Hauwaerts, “Mansion’s Manuscripts”, p. 93
  • VIII : Till-Holger Borchert, “Experiments in Illustration: Mansion and Printmaking”, p. 101
  • IX : Evelien de Wilde, “Innovating the Boccaccio”, p. 119
  • X : Scot McKendrick & Lieve de Kesel, “French Literary Culture in the Burgundian Netherlands”, p. 139
  • XI : Hanno Wijsman, “Shifting Audiences for Luxury Books”, p. 163
  • XII : Anna Gialdini & Ludo Vandamme, “Book Consumption: Colard Mansion and his Readers”, p. 169
  • XIII : Evelien Hauwaerts, “Mansion’s Metamorphose as the Printed Epitome of Aristocratic Taste in the Burgundian Low Countries”, p. 199
  • XIV : Jelle Haemers, “The ‘calamites et misères’ of Colard Mansion’s Last Years in Bruges”, p. 221
  • Epilogue: Evelien Hauwaerts, “The Impact of Colard Mansion: Tradition and Innovation in Bruges in an Era of Radical Change”, p. 227
  • Reference List of Colard Mansion’s Incunables, p. 234
  • Bibliography, p. 238
  • Index of works of art and names, p. 250

Expo 1158 :
Bettina Schmitt & Christoph Winterer (dir.), Hinter dem Pergament: Die Welt. Der Frankfurter Kaufmann Peter Ugelheimer und die Kunst der Buchmalerei im Venedig der Renaissance, München : Hirmer Verlag GmbH, 2018

  • Catalogue de l’exposition tenue du 9 mars au 10 juin 2018 au Dommuseum Frankfurt-am-Main
  • Bettina Schmitt , “Vorwort und Dank”, p. 6
  • Christoph Winterer, “Peter Ugelheimer – Verleger, Geschäftsmann und Bibliophiler”, p.8
  • Michael Matthäus, “Die Familie Ugelheimer – Handel und Patriziat in Frankfurt”, p. 12
  • Andreas Hansert, “Frankfurt im 16. Jahrhundert: der Faberplan, 1552/86”, p. 32
  • Ulrike Hanschke, “Rückansichten der Häuser Zum Wolf und Zum (Roten) Ochsen in der Fahrgasse in
  • Frankfurt, um 1629/30”, p. 34
  • Michael Matthäus, “Brautlaufbrief (Ehevertrag) des Wolf Blum und der Lisa von Holzhausen, 1476”, p. 36
  • Michael Matthäus, “Eintrag im Bürgermeisterbuch von 1481 zu Peter Ugelheimers Bürgerrechtsaufsagung”, p. 38
  • Margit Krenn, “Die Familie Ugelheimer in bester Gesell­schaft – das Hausbuch der Familie Meiern, 1547”, p. 40
  • Tobias Daniels, “Margarete Ugelheimer – eine Geschäftsfrau im Venedig der Renaissance”, p. 42
  • Tobias Daniels, “Venezianische Rechnungsbücher der Gesellschaft Blum-Jostenhöfer-Adler, 1492-1494”, p. 54
  • Christian Richter, “Ungleiche Brüder? Zu den Büchern Johann Ugelheimers”,p. 58
  • Christoph Winterer, “Versuch einer kunsthistorischen Biografie Peter Ugelheimers, p. 70
  • Nathalie Coilly, « Ein Buch, „in Venedig von Peter gekauft », 1480”, p. 126
  • Isolde Mozer, « Bernhard von Breydenbach: Peregrinatio in terram sanctam, mit Erhard Reuwichs Monumentalholzschnitt, 1486 », p. 128
  • Isolde Mozer, « Instruktion des Mainzer Domherrn Bern­hard von Breydenbach für Graf Ludwig von
  • Hanau-Lichtenberg, betreffend Wallfahrt nach Jerusalem, 1484 », p. 130
  • Bettina Pfotenhauer, “Zu Hause in der Ferne? Deutsche in Venedig an der Wende vom Mittelalter zur Neuzeit”, p. 134
  • Tord Hendrik Grobe, “Ein Büchlein von der Kaufmannschaft, 1511”, p. 148
  • Lotte Hellinga, “Nicolas Jenson & Peter Ugelheimer – Freunde und Geschäftspartner”, p. 152
  • Angela Nuovo, “Bücher für Italien – das Handelsnetzwerk der venezianischen Compagnia”, p. 166
  • Christian Coppens, « Bücheranzeige des Nicolas Jenson, 1478/79 », p. 182
  • Christian Coppens, « Bücheranzeige für Johannes de Colonia, Nicolas Jenson und Gesellschaft, 1481 », p. 184
  • Michael Vickers, « Antikenforscher, Künstler und das Altertum im italienischen Quattrocento », p. 186
  • Ulrike Bauer-Eberhardt, “Peter Ugelheimer als Buchmaler?, p. 196
  • Andrea Lermer, “Die Renaissance-Einbände für Peter Ugelheimers Bücher und ihre islamischen Vorbilder”, p. 202
  • Annelen Ottermann, “Koranhandschrift mit persischem Orakelbuch, 1578/79”, p. 224
  • Katalog, p. 228
  • Anhang 1 : Tobias Daniels; “Tod in Mailand: Peter Ugelheimers Testament”, p. 246
  • Anhang 2 : Tobias Daniels, “Der Mailänder Aktenband mit Dokumenten zu Peter und Margarete Ugelheimer”, p. 252

Expo 1159 :
Winfried Wilhelmy & Tino Licht (dir.), In Gold Geschrieben. Zeugnisse Frühmittelalterlicher Schriftkultur in Mainz. Festgabe für Domdekan Heinz Heckwolf zum 75. Geburtstag, Regensburg-Mainz : Verlag Schnell & Steiner – Bischöflichen Dom-und Diözesanmuseums Mainz, 2017 (Publikationen des Bischöflichen Dom-und Diözesanmuseums Mainz, 9)

  • Très beau catalogue d’exposition (300 p.) sur les manuscrits de mayence du haut Moyen-Âge. Contenu :
  • Hic sunt reliquies. Frühe mainzer Schriftkutur
  • Tino Licht, “Frühe Authentiken und die mainzer Schriftkutur im 7. und 8. Jahrhundert”, p. 16
  • Winfried Wilhelmy, “Moguntia Sacra – Reliquien im frühmittelalterlichen Mainz”, p. 26
  • Exponate, p. 36
  • Von einem Dieb gestohlen. Mainzer Schriftzeugnisse der Karolingerzeit und Ihr Schicksal
  • Tino Licht, “Handschriften im karolingischen Mainz”, p. 74
  • Exponate, p. 86
  • In Gold geschrieben. Mainzer Prunkhandschriften der Ottonenzeit
  • Klaus Gereon Beuckers, “Zur mainzer Buchmalerei unter Erzbischof Willigis (amt. 975-1011)”, p. 164
  • Exponate, p. 220

Expo 1160 :
Anne Margreet As-Vijvers & Anne S Korteweg, Splendour of the Burgundian Netherlands. Southern Netherlandish Illuminated Manuscripts in Dutch Collections, Zwolle: W Books, 2018

  • Beau catalogue d’une exposition tenue à Utrecht du 23 février au 3 juin 2018. Les œuvres sélectionnées ne proviennent que de collections néerlandaises, mais cette limitation n’empêche pas qu’un apperçu complet de l’enluminure dans les Pays-Bas méridionaux est présenté et que de nombreuses nouvelles informations et pistes sont proposées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.