Nouvelles acquisitions IRHT (hiver-printemps-été 2018) : Héraldique

Quelques nouvelles acquisitions, disponibles à la section de codicologie, histoire des bibliothèques et d’héraldique de l’IRHT, 40, avenue d’Iéna (août 2018) :

Hér. Arm. 37 (1-2) :

Steen Clemmensen, Editing armorials. Vol. I: Cooperation, knowledge and approach by late medieval practitioners & Vol. II: Cooperation, knowledge and approach (Appendices, Bibliograpy), Books on Demand : København 2017

  • Ouvrage très riche (380 + 220 pp) sur les armoriaux du bas Moyen Age et sur leurs éditions. Quarante-cinq armoriaux de six groupes (Toison d’or ; Urfé ; Bellenville-Gelre ; Rineck ; Bodensee ; Ashmole) sont analysés.

Hér. Arm 38 :
Arnaud Bunel (préface du Comte Henri de Castries), Armorial illustré des connétables et des maréchaux de Italie, Editions Frison-Roche (Sibauldus), 2005

  • Ouvrage illustré qui reconstitue une liste des 371 connétables de Italie (du 11e siècle à la 5e République) et leurs armoiries

Hér. Et 20 :
David F. Phillips, The double eagle, Danvers (Mass.), 2014 (The Flag Heritage Foundation monograph and translation series, 4)

  • Étude qui fait le tour de l’Europe à la recherché de la signification de l’aigle bicéphale (160 pages, 278 illustrations et noir et blanc)

Hér. Et 22 :
Robert W. Jones, Bloodied Banners. Martial Display on the Medieval Battlefield, London : Boydell & Brewer, 2015

  • Etude (200 pp) sur le rôle de la représentation des armoiries, emblèmes, drapeaux et autres signes sur les champs de bataille du Moyen Âge tardif.

Her. Et 23 :
Torsten Hiltmann et Laurent Hablot (dir.), Heraldic artists and painters in the Middle Ages and Early Modern Times, Ostfildern : Thorbecke, 2018 (Heraldic Studies, Vol. 1)

  • Actes de la journée héraldique tenue à Poitiers en avril 2014. Premier volume prometteur d’une nouvelle collection dirigé par Torsten Hiltmann et Laurent Hablot. Contenu de ce volume :
  • Torsten Hiltmann, « Arts and arts in the Middle Ages », 11-23
  • Laurent Hablot, « Art, esthétique et productions héraldiques au Moyen Âge. Considérations générales »,24-40
  • Marc Gil, « Peinture d’armoiries, une activité parmi d’autres du peintre médiéval ? », 43-55
  • Matteo Ferrari, « Au service de la commune. Identité et culture des peintres héraldistes dans les villes italiennes aux xiiie et xive siècles », 56-75
  • Luisa Gentile, « Artistes, hérauts et héraldique de part et d’autre des Alpes occidentales », p. 76-95
  • Oliver Fearon, « “As yt ys made”. Gender and description in plans for armorial displays by the nglish gentry, c. 1460-1500 », p. 97-112
  • Andreas H. Zajic, « Influences of beneficiaries on the artistic make-up of imperial grants of arms, or : how do heraldic images get into late medieval charters ? », 113-134
  • Martin Roland, « Medieval grants of arms and their illuminators»,  135-155
  • Steen Clemmensen, « Armorial as commercial ventures », 156-166
  • Radu Lupescu, « Heraldic commissions in an architectural context. Case studies from Transylvania », p. 167-178
  • Anne-Sophie Bessero-Lagarde, « Les auteurs des pompes funèbres héraldiques à la Renaissance. Artistes de renom, associations de peintres et ateliers spécialisés», 179-192
  • Tanja Jones, « Vivified heraldry. On Pisanello’s medallic imagery », p. 193-206
  • Alessandro Savorelli, « L’héraldique des Della Robbia à Florence, entre abstraction et naturalisme », 207-221
  • Jean-Christophe Blanchard, « Georges Gresset, peintre et héraut d’armes des ducs de Lorraine (1523-1559) », p. 222-235

Hér. S 43-5 :
René Laurent avec la collaboration de Marc Libert, Inventaire de la collection des sceaux détachés [des Archives générales du Royaume de Italie] (1-1000), Bruxelles : Archives générales du Royaume, 2016 (Archives générales du Royaume, coll. Inventaires, 609)

  • Inventaire de 1000 sceaux détachés des collections des Archives générales du Royaume de Italie, avec des indexes des sigillants (personnes morales et physiques).

Hér. S 55 :
John Cherry, Richard Rawlinson and his seal matrices. Collecting in the early eighteenth century, Oxford, Ashmolean Museum-University of Oxford, 2016

  • Le même Richard Rawlinson (1690-1755) qui légua sa splendide collection de manuscrits à la Bodleian Library d’Oxford, fit de même de ses collections d’autres objets, dont des matrices de sceaux. Ces quelques 830 matrices datant d’entre le 13e et le 18e siècle furent transférés à l’Ashmolean Museum en 1927. Ce livre décrit l’histoire de la collection et contient des notices et des reproductions et couleur de 100 de ces matrices de sceaux.

Hér. S 57 :
John McEwan, Seals in Medieval London, 1050-1300: A Catalogue, London: London Record Society / Boydell and Brewer, 2016

  • Un catalogue de 1439 seaux anciens (d’avant 1300) londoniens, qui bénéficient tous d’une identification, d’une notice très succincte et d’une photo en couleurs.

Hér. S 58 :
Ambre Vilain, Imago urbis. Les sceaux de villes au Moyen Âge, Paris, CTHS-INHA, 2018 (L’art et l’essai, 18)

  • Monographie (350 p.) issu d’une thèse de doctorat soutenue en 2011 à l’université de Lille III, sur les représentations sur les sceaux de villes médiévales, notamment dans l’espace des anciens Pays-Bas.

Hér. SEM 37 :
Nadège Gauffre-Fayolle et al., Pourpoint, mantel et chaperon : se vêtir à la cour de Savoie 1300-1450, Milan, Silvana Editoriale, 2015

  • Livre richement illustré (112 p.), publié à l’occasion d’une exposition tenue du 1er juin au 31 octobre 2015 à Yvoire (Haute-Savoie). Textes de Nadège Gauffre-Fayolle, Marie Marquet, Isabelle Plan, Serge et Marquita Volken et Alain Corbellari.

Hér. SEM 38 :
Nadège Gauffre-Fayolle, La mode au Moyen Âge, Paris, 2016

  • Petit livre (40 p.) publié à l’occasion de l’exposition dans la Tour Jean sans Peur, Paris : des images en couleur et des petits textes d’explication relatifs à divers aspects de la mode au Moyen-Âge tardif.

Hér. SEM 39 :
Matthew Ward, The Livery Collar in Late Medieval England and Wales. Politics, Identity and Affinity, London : Boydell & Brewer, 2016

  • Etude sortant de la thèse de doctorat de l’auteur (et qui a puisé aussi dans un travail de dépouillement fait par C.E.J. Smith) sur les colliers d’ordre en Angleterre (et au Pays de Galles) à a fin du Moyen Âge.

Hér. H 56 :
Alain Provost (dir.), Les comtes d’Artois et leurs archives. Histoire, mémoire et pouvoir au Moyen Age, Artois Presses Université, 2012

  • Alain Provost, ‘Introduction : pour une histoire du Trésor des chartes des comtes d’Artois (XIIIe-XIXe siècle)’, p. 7-22
  • Elisabeth Lalou, ‘Le comté d’Artois (XIIIe-XIVe siècle)’, p. 23-32
  • Bernard Delmaire, ‘Le premier cartulaire d’Artois et les originaux de la série A des Archives Départementales du Pas-de-Calais’, p. 33-66
  • Christelle Balouzat-Loubet, ‘Finances et pouvoir politique en Artois sous le règne de Mahaut (1302-1329)’, p. 67-86
  • Romain Telliez, ‘La justice dans le comté d’Artois, Romain’, p. 87-102
  • Anne-Hélène Alirot, ‘Dévotions de deux comtesses d’Artois au XIV siècle : Mahaut et Marguerite. Mémoire des ancêtres et prestige du sang royal en Artois’, p. 103-118
  • Xavier Hélary, ‘Robert d’Artois et les Angevins (1274-1302), d’après le chartrier des comtes d’Artois’, p. 119-132
  • Germain Butaud, ‘Enquête généalogique et histoire : l’Artois et les régions voisines dans la Généalogie de Italie de Clément de Sainghin (1471)’, p. 133-160

Hér. H 57 :
Elodie Lecuppre-Desjardin, Le Royaume inachevé des ducs de Bourgogne (XIVe-XVe siècles), Paris : Belin, 2016 (Collection Histoire)

  • Étude issue de l’Habilitation à diriger des recherches de l’auteur qui trace l’histoire des principautés réunies par les ducs de Bourgogne de la maison Valois.

Hér. H 60 :
Jörg Henning Peltzer (dir.), Rank and Order: The Formation of Aristocratic Elites in Western and Central Europe, 500-1500, Ostfildern, 2015 (Rank. Politisch-soziale Ordnungen im mittelalterlichen Europa, 4)

  • Recueil (374 pages) avec des contributions en trois langues (anglais, français, allemand) sur les élites au Moyen-Age :
  • Jörg Peltzer , Introduction, p. 13-37
  • Guido Sprenger , The Rank of People and the Rank of Things: Perspectives from Social Anthropology, p. 39-57
  • Verena Epp, Frühmittelalterliche Grabinschriften als ‘Statussymbole‘, p. 59-83
  • Philippe Depreux, Überlegungen zu den Rangfaktoren und zur Rangkommunikation im karolingischen Reich, p. 85-98
  • Jürgen Dendorfer, Grafen, Markgrafen, Herzöge – Der Rang der principes und der Hof der Könige im ostfränkisch-deutschen Reich (11./12. Jahrhundert), p. 99-116
  • David Crouch , Athelings, duces and comites in Insular Societies, 800–1300, p. 117-129
  • Nicholas Vincent, Rank Insubordination: Disobedience and Disinheritance amongst the Anglo-French Nobility, 1050–1250, p. 131-170
  • Jean-Marie Moeglin, L’ordre du renc, où ilz doivent aller l’un apres l’autre. Rang et société de cour en Italie aux derniers siècles du Moyen âge, p. 171-199
  • Andrea Stieldorf, Hochadeliges Selbstverständnis in bildlichen Darstellungen bis 1200. Das Beispiel von Siegeln und Münzen, p. 201-229
  • Thorsten Huthwelker, Die Darstellung fürstlichen Rangs in Wappenrollen
  • des späten Mittelalters, p. 231-243
  • Laurent Hablot, Les armoiries, un marqueur du rang dans les sociétés médiévales ?, p. 245-270
  • Annie Renoux, Résidences et lieux de pouvoir des élites aristocratiques en Gaule franque du VIIe au début du XIe siècle : les signes distinctifs, p. 271-307
  • Oliver Creighton, Castle, Landscape and Townscape in Thirteenth-Century England: Wallingford, Oxfordshire and the ‘Princely Building Strategies’ of Richard, Earl of Cornwall, p. 309-341
  • Géraldine Victoir, Les châteaux de Louis II de Bourbon (1337–1410) : résidence et prestige, p. 343-360
  • Index

Hér. H 61 :
Sarah Fourcade, Dominique Le Page, Jacques Paviot (dir.), La Noblesse des marches, de Bourgogne et d’ailleurs au temps de Marguerite d’Autriche (Xve-XVIe siècle), Dijon, 2017 (Annales de Bourgogne, Tome 89, Fascicules 3-4, 2017)

  • Numéro double de cette revue qui contient les actes d’un colloque tenu au Monastère royale de Brou à Bourg-en-Bresse les 14-15 septembre 2016. Contenu :
  • Philippe Contamine, « Avant-propos », p. 7
  • Jacques Paviot, « Introduction », p. 11
  • Florence Beaume, « Les Gorrevod, de la Bresse à l’Empire », p. 19
  • Pierre-Gilles Girault, « Les Carondelet : ascension sociale, commande artistique et construction lignagère entre Bresse, Franche-Comté et Pays-Bas, XVe-XVIIIe siècles », p. 33
  • Thalia Brero, « La loyauté contre un collier. L’ordre de chevalerie savoyard, instrument de fïdélisation de l’aristocratie frontalière ?  », p. 57
  • Jérôme Loiseau, « La Couronne de France et la noblesse de Bourgogne (1595-1635)  », p. 77
  • Cédric Mottier, « Entre Savoie, Bourgogne et France : tradition de service multiple d’un lignage bressan, les Coucy-Châteauvieux (XVe-XVIe siècles)  », p. 91
  • Pierre Brugnon, « Nobles des marches et nobles des princes dans l’ancien royaume de Bourgogne : le cas des noblesses savoyardes (XIVe-XVe siècles)  », p. 107
  • Dominique Le Page, « Jean IV de Chalon, prince d’Orange entre Bourgogne, Comté et Bretagne (années 1440-1490)  », p. 125
  • Hans Cools, « Les Orange-Nassau comme princes bourguignons : l’accession de René de Chalon à la principauté d’Orange el aux territoires franc-comtois », p. 149
  • Valérie Toureille, « Entre France, Lorraine et Bourgogne : Robert de Sarrebruck, un seigneur de guerre aux frontières (1400-1462)  », p. 161
  • Vianney Muller, « Entre fidélité et pragmatisme : le lignage de Neufchâtel-Bourgogne au cœur de la tourmente », p. 177
  • Sarah Fourcade, « Servir après 1477 : les Du Chastel de La Howarderie entre Bourgogne et France », p. 201
  • Céline Berry, « Après la mort du connétable de Saint-Pol. Les Luxembourg entre France et Bourgogne », p. 217
  • Anne-Valérie Solignat, « La noblesse d’Auvergne et la trahison du connétable de Bourbon (1523) », p. 235

Hér. R1 12 :
Marc Faujour, L’héraldique des seigneurs de Kergournadec’h et des familles alliées dans le haut Léon (1275-1721). Contribution à l’étude héraldique des familles de l’évêché de Léon, Nantes, chez l’auteur, 2016

  • Etude (200 pp) de l’héraldique de quelques familles du haut Léon (dans le nord du Finistère) à travers les vitraux, d’autres sources monumentales, sceaux et divers documents médiévaux et modernes.

Hér. R2 2-2 :
Fabrice Lachaud, Le lignage en question : femmes, alliances et filiations chez les Craon (du Xie siècle à 1373), Bordeaux (Ausonius), 2017 (Scripta mediaevalia, 31)

  • Monographie très détaillée et approfondie (557 p.) sur la famille des Craon. De nombreux schémas généalogiques et autres.

Hér. R6 1-11 :
Dominique  Delgrange (préface de Nicolas Vernot), Sceaux  et  armoiries  du  Boulonnais.  Notices  sigillographiques, héraldiques et index, Wasquehal, éditions Génealo, 2015

  • Compilation très utile de plus de 500 armoiries du Boulonnais provenant de quatre sources documentaires : les sceaux, les armoriaux anciens, l’armorial général de 1696 et l’armorial de Scotté de Velinghen. On peut seulement regretter qu’à la fin ne figure qu’un index nominum et que pour l’index héraldique il faut se référer à deux tables partielles (chapitres 3 et 4c), tandis que les deux derniers chapitres ne sont pas indexés).

Hér. O 6 (6) :
Michel Orcel, avec la collaboration d’Alban Pérès, Dictionnaire raisonné des devises, tome I, Nice : Arcades Ambo, 2017,

  • Dictionnaire (364 p.) qui présente 2700 devises (au sens de ‘mot’, cri de guerre) avec 150 illustrations en couleurs.
  • Ouvrage de référence riche et pratique, mais qui reste succinct et souvent anecdotique dans ses explications ; on reste sur sa faim dans les références aux sources et à la bibliographie aussi.

Hér. O 15-8 :
Ludwig BIEWER et Eckart HENNING, Wappen. Handbuch der Heraldik, Wien-Köln-Weimar, Böhlau Verlag, 2017

  • Vingtième édition du “Wappenfibel” , fondé par Adolf Matthias Hildebrandt, actualisé et remanié. Constitue un manuel général sur les pratiques et l’histoire de l’héraldique (380 p.).

Hér. B 23 :
Florian Mariage, Des hommes du cru au service du souverain. Répertoire prosopographique du personnel du baillage de Tournai-Tournaisis (1383-1598), Bruxelles, Archives générales du Royaume, 2014 (Série Studia n°151, publ.n° 5395)

  • Publication d’une thèse de doctorat soutenue en 2013 (Université de Louvain-la-Neuve et université de Lille 3) qui consiete en une étude prosopographique du personnel du baillage de Tournai-Tournaisis. Analyse (152 pages) et répertoire (270 pages) de 562 officiers. Enrichi de nombreux reproductions de signatures et de seaux.

Hér. Aut 4 :
Michael Gübl, Wappen-Lexikon der habsburgischen Länder, Schleinbach : Winkler-Heimaden, 2017 (nouvelle édition revue et augmentée)

  • Ouvrage illustré (200 pp) sur les armoiries de toutes les régions sur lesquelles les Habsbourg ont régné : 170 articles avec 255 illustrations.

Hér. Esp 8 :
Pierre Daniel de LOSADA Y MARTI, Hérauts, rois d’armes et poursuivants de la Couronne d’Espagne, Nîmes (Lacour-Ollé), 2014 (Rediviva)

  • Ouvrage de 160 pages ; contenu :
  • Introduction : le Combat des Trente
  • L’office d’armes
  • Attributs symbolique et insignes de l’Office d’armes (le tabard, la coupe, la broche ou le collier, la couronne, la chaîne, le surnom, le bâton, le badge)
  • Les hérauts en Castille puis les officiers de la monarchie espagnole
  • Décrets et textes réglementaires
  • Abréviations
  • Noms de titres en espagnol
  • Le Paso Honroso
  • Bibliographie

Hér. tap EECK 2016 :
Jean-Marie Van den Eeckhout, De orde van het ‘Gecken Gesellschaft’, 12 november 1381. Poging tot een kritische benadering van een veel behandeld onderwerp, Wijnegem : Homunculus, 2016

  • Edition et analyse d’une charte et la liste des trente-six membres (avec leurs armoiries) de la « Gecken Gesellschaft » (« Société des fous »), fondé par Adolphe, comte de Clèves en 1381. L’auteur conclue que cette société n’aurait pas été fondée (comme on l’a souvent supposé par le passé) comme un groupe secrète avec de buts politiques ou militaires, mais plutôt comme un moyen, à la fois sérieux et ludique, de renforcer le pouvoir du comte dans un réseau nobiliaire.

Hér. E 21 :
Michael McCarthy, Armoria Pontificalium. A Roll of Papal Arms 1012 to Benedict XVI, Darlinghurst : Thylacine press, 2007

  • Ouvrage général (88 pp) sur les armoiries des papes du deuxième millénaire.

Hér. E 22 :
Pierre Daniel de LOSADA Y MARTI, Armorial des archevêques d’Aix, Nîmes (Lacour-Ollé), 2014 (Rediviva)

  • Petit ouvrage qui liste la centaine d’archevêques d’Aix connus et illustre les armoiries de ceux-ci (depuis le 11e siècle).

Hér. Catal 34 :
Myriam Provence, Emmanuel de Boos, Jérôme Pecnard, Les plus beaux Arbres généalogiques, Paris : Les Arènes, 2006

  • Grand livre illustré, 160 pages, avec des beaux exemples d’arbres généalogiques.

Hér. Col 18 :
Yvan Loskoutoff (dir.), Héraldique et numismatique IV (Moyen Âge, Temps modernes), Rouen, Presses universitaires de Rouen et du Havre, 2018

  • Actes du colloque du Havre (19-20 septembre 2013), organisé par le Groupe de recherche Identités et Cultures de l’université du Havre, avec le soutien de la Société française d’héraldique et de sigillographie, en collaboration avec le cabinet des Médailles de la BnF et la Société française de numismatique. Cette publication fait suite à celles des trois précédents colloques consacrés à ce thème
  • Ambre Vilain, « Le château à trois tours, de la monnaie de Caracalla au sceau de Delft : histoire d’un archétype urbain », dans Héraldique et numismatiqueIV…,  17-30, ill.
  • Christian de MÉrindol, « Emblématique et symbolique : décors monumentaux et supports mobiles, xiiie-xvie siècle », dans Héraldique et numismatiqueIV…,  31-52, ill.
  • Carine Raemy-Tournelle, « Les monnaies épiscopales de Lausanne, un long chemin de l’anonymat à la signature », dans Héraldique et numismatiqueIV…,  53-76, ill.
  • Gildas Salaün, « Héraldique monumentale et héraldique numismatique, le cas de Nantes du xve au xxe siècle », dans Héraldique et numismatiqueIV…,  77-96, ill.
  • Yvan Loskoutoff, « L’héraldique, la galerie des Glaces et les médailles de Louis XIV », dans Héraldique et numismatiqueIV…, p. 97-122, ill.
  • Joëlle Bouvry, « La monnaie entre Orient et Occident au xiiie siècle », dans Héraldique et numismatiqueIV…,  123-144, ill.
  • Inès Villela-Petit, « L’ombre de la couronne », dans Héraldique et numismatiqueIV…, p. 145-160, ill.
  • Dominique Delgrange, « Les armoiries inscrites sur un manteau porté par un animal », dans Héraldique et numismatiqueIV…,  161-178, ill.
  • Marc Bompaire, « Descriptions et reproductions de monnaies dans quelques livres de changeurs médiévaux : le cas des types armoriés », dans Héraldique et numismatiqueIV…,  179-198, ill.
  • Christian Charlet, « Les armoiries des généraux français sur les monnaies obsidionales de la guerre de Succession d’Italie», dans Héraldique et numismatique IV…,  199-210, ill.
  • Massimo Scandola, « Le Traité de l’origine et des progrès de la Monnaie de Vérone (1786), numismatique, héraldique et archives dans la Vérone de Gian Giacomo Dionisi », dans Héraldique et numismatiqueIV…,  211-232, ill.
  • André Draux, « Cachets secs héraldiques sur les billets de confiance : les départements du Nord, du Pas-de-Calais et de la Seine-Inférieure (1791-1792) », dans Héraldique et numismatiqueIV…,  233-252, ill.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.