“Mapping Manuscript Migrations” (MMM): un nouveau portail sur la provenance des manuscrits médiévaux

(English below)

Le portail Mapping Manuscript Migrations (Modéliser les migrations des manuscrits) a été lancé le 30 janvier 2020 au colloque Digging into Data à Washington DC (National Science Foundation) : https://mappingmanuscriptmigrations.org/

Le portail MMM vous permet de suivre plus de 200 000 manuscrits du Moyen Âge et de la Renaissance, à partir de leurs origines, anciens possesseurs, auteurs et titres. Vous pouvez aussi visualiser leurs voyages à travers les siècles, de leur production à leur dernière localisation connue.

MMM utilise les principes et techniques de Linked Open Data pour combiner les données de trois ensembles :

Le portail MMM (qui est en anglais) permet de faire des recherches fines et combinées dans les données de ces trois ensembles par le biais de filtres multiples. En utilisant le filtre “Source” on peut aussi chercher dans un seul des ensembles ; ainsi le portail MMM peut de facto servir de recherche avancée de Bibale, de SDBM ou des manuscrits de a Bodleian Library.

Le portail est le résultat de deux ans et demi de travail de l’équipe MMM, réparti entre quatre institutions partenaires :

  • University of Oxford (Oxford e-Research Centre and Bodleian Libraries),
  • University of Pennsylvania (Schoenberg Institute for Manuscript Studies),
  • Institut de recherche et d’histoire des textes (IRHT-CNRS) et
  • Aalto University (Semantic Computing Group).

Le projet MMM a été financé par le quatrième Round du Digging into Data Challenge (2017-2020) de la Trans-Atlantic Platform. Les agences nationales qui y ont contribué financièrement sont :

  • Economic and Social Research Council (UK),
  • Institute of Museum and Library Services (US),
  • Agence nationale de la recherche (France) et
  • Academy of Finland.

Une présentation filmée du projet (75 minutes, en anglais), réalisée le 23 novembre 2019 à Philadelphie par Toby Burrows, Mikko Koho, Hanno Wijsman et Lynn Ransom, peut être visionnée en ligne ; un bref article dans Manuscript Studies (3 pages, en anglais) en présente les intentions de départ.

Mapping Manuscript Migrations: new portal launched

The Mapping Manuscript Migrations portal was publicly launched on 30 January 2020 at the Digging into Data Conference at the National Science Foundation in Washington DC:  https://mappingmanuscriptmigrations.org/

The MMM portal enables you to track hundreds of thousands of medieval and Renaissance manuscripts by origin, owner, author, and title. You can also visualize their journeys over the centuries from production to last known location.

MMM uses Linked Open Data principles and technology to combine data from three important manuscript databases:

The MMM portal MMM allows to perform refined and combined searches in the data of the three constituent ensembles. Using the filter « Source » one can also search in only one of the ensembles, which de facto makes the MMM portal also a new advanced search for Bibale.

The portal is the product of two and a half years’ work by the MMM project team, working across four partner institutions: the University of Oxford (Oxford e-Research Centre and Bodleian Libraries), the University of Pennsylvania (Schoenberg Institute for Manuscript Studies), the Institut de recherche et d’histoire des textes (IRHT-CNRS), and Aalto University (Semantic Computing Group).

The MMM project has been funded by the Trans-Atlantic Platform under Round 4 of its Digging into Data Challenge (2017-2020). The national funding agencies contributing to the project are the Economic and Social Research Council (UK), the Institute of Museum and Library Services (US), the Agence nationale de la recherche (France), and the Academy of Finland.

A presentation of the project (given on 23 November 2019 in Philadelphia by Toby Burrows, Mikko Koho, Hanno Wijsman, and Lynn Ransom) can be viewed online (75 minutes); an article in Manuscript Studies (3 pages) briefly presents the initial outlines and aims.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.